Une alternative : la méthode de la boule de neige

Comment faire grossir une boule de neige© Kamyar Adl (Flickr CC BY 2.0)

La méthode de la boule de neige consiste à diffuser votre questionnaire d’enquête à des personnes ayant les caractéristiques que vous recherchez puis de leur demander de le diffuser à d’autres personnes de profil similaire. Avantages et inconvénients de cette alternative aux méthodes d’échantillonnage classiques…

C’est ce qu’on appelle l’effet boule de neige c’est à dire un phénomène où des réactions en chaîne produisent une accumulation, à la manière d’une boule de neige roulant le long d’une pente enneigée ou que l’on pousse pour la faire grossir.

La méthode de la boule de neige constitue une alternative intéressante aux méthodes d’échantillonnage classiques quand il s’agit de trouver des individus ayant des caractéristiques particulières, voire très précises.

Méthode des quotas
A LIRE AUSSI

Méthodes d’échantillonnage aléatoires et non aléatoires
Les résultats d’une enquête par sondage ne sont extrapolables à la population tout entière que si l’échantillon est représentatif. Or cette représentativité est liée à la méthode d’échantillonnage appliquée […] Lire la suite

Bien sûr, cette méthode ne fournit pas un échantillon représentatif mais elle est très simple à mettre en œuvre quand on se lance sur une nouvelle activité. On pourrait aussi l’appeler la méthode virale ! Et elle fonctionne très bien sur internet.


Comment fonctionne la méthode de la boule de neige ?

La technique est la suivante : vous diffusez votre questionnaire à un groupe de personnes connues possédant certaines caractéristiques et vous leur demandez d’indiquer d’autres personnes ayant les mêmes caractéristiques ou de leur faire suivre le lien vers votre questionnaire.

Exemple

Vous créez un nouveau produit pour les sportifs et vous voudriez savoir quelles sont les attentes des consommateurs dans ce domaine et quel prix ils seraient prêts à payer pour votre nouveau produit : commencez à envoyer le questionnaire à vos amis sportifs et demandez-leur de le diffuser dans leur propre entourage.

Petit à petit, le nombre de répondants grossit par effet cumulatif, comme la boule de neige qui descend la pente !

Toutefois, si les caractéristiques recherchées sont très spécifiques et donc rares, ou si les personnes ne jouent pas le jeu de diffuser à leur tour le questionnaire, le risque est d’obtenir trop peu de répondants.

Pour booster le taux de réponse, rien ne vous empêche de mettre en place un incentive pour les répondants, c’est-à-dire une prime ou une récompense.

Méthode des quotas
A LIRE AUSSI

Offrir un “incentive” aux répondants, oui mais lequel ?
Décider d’offrir ou non une récompense à vos répondants reste une question délicate, même pour les concepteurs d’enquêtes les plus chevronnés. Bien sûr c’est l’un des moyens les plus efficaces […] Lire la suite

Évidemment, la méthode de la boule de neige ne fournit pas un échantillon représentatif car elle introduit nécessairement des biais, c’est à dire au sens statistique, des distorsions dans la recueil des réponses qui engendrent des erreurs dans les résultats. Rien ne garantit que les répondants touchés ainsi de proche en proche, par affinité, représentent la diversité de la population ciblée.

Mais cette méthode est très facile à mettre en œuvre et peut être conseillée à tous ceux qui se lancent sur une nouvelle activité ou un nouveau produit, et n’ont de ce fait ni fichier ni audience établie sur le Web.



Si cet article vous a plu, dites-le dans les commentaires et partagez-le sans modération !

A propos de Françoise Lafont

Cofondatrice de Questio, éditeur du logiciel questionnaire-pro, consultante et formatrice, je partage dans ce blog mes connaissances théoriques et pratiques dans le domaine des enquêtes et sondages en ligne, auto-diagnostics numériques et protection des données (RGPD).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29 + = 37