technique de l’entonnoir

La technique de l’entonnoir est l’une des plus utilisées dans la conception d’un questionnaire, elle consiste à aller des questions les plus simples et générales aux questions plus précises et plus compliquées.

Construire la structure du questionnaire

Dans les enquêtes en ligne, l’ergonomie revêt une importance particulière : le questionnaire doit intéresser les répondants et les inciter à aller jusqu’au bout. Pour cela, il existe quelques techniques éprouvées afin de structurer le questionnaire, notamment la technique de l’entonnoir.

Décomposer l’enquête en thématiques

Le découpage en thématiques permet de rendre le cheminement plus limpide quand le questionnaire est particulièrement long ou traite de plusieurs sujets différents. Le regroupement des questions à poser par thèmes est à définir dès la phase de conception de l’enquête ou du sondage.

La question dichotomique pour commencer

Question dichotomique : sous ce nom savant se cache en fait une des questions les plus simples, très souvent utilisées pour débuter une enquête ou poser des questions qualifiantes. Il s’agit de la question fermée avec deux propositions et une seule réponse possible (oui/non, pour/contre, etc.).

Appliquer la technique de l’entonnoir

La technique de l’entonnoir, qui va du général simple au précis compliqué, est l’une des plus utilisées pour structurer les questionnaires. On parle aussi parfois de structure en « sablier » quand on termine avec des questions d’ordre général comme des questions signalétiques sur le profil des personnes interrogées.