10 solutions pour diffuser une enquête en ligne

Groupe de personnes en train de s'exprimer© Gerd Altmann (Pixabay)

Dans cet article, pas moins de dix solutions pratiques à découvrir pour diffuser votre enquête en ligne, en faire la promotion et recueillir des réponses correspondant à vos besoins (même si le questionnaire est long et que les répondants s’interrompent en cours de route).


  1. Sur votre propre site Web
  2. Sur les réseaux sociaux, blogs, forums, etc.
  3. Via un e-mailing ou une newsletter
  4. Via une campagne d’envoi de SMS
  5. Grâce à un QR Code
  6. Avec contrôle d’accès (code unique)
  7. Avec contrôle d’accès (code personnalisé)
  8. Avec un code d’accès choisi par le répondant ou généré à la volée
  9. Par l’envoi d’e-mails personnalisés
  10. Par l’envoi de SMS personnalisés

Les solutions listées ici permettent de répondre aux besoins des concepteurs d’enquêtes pour diffuser des questionnaires en ligne dans les cas les plus divers :

  • vous souhaitez interroger une population très large et mal connue ou inversement une population très spécifique dont les caractéristiques sont bien connues,
  • l’enquête doit garantir l’anonymat des réponses ou au contraire les répondants doivent être identifiés individuellement,
  • vous disposez ou non d’un fichier comprenant les adresses électroniques ou les numéros de mobile pour joindre les personnes à interroger,
  • le questionnaire est long et il doit pouvoir être interrompu puis repris ultérieurement (éventuellement sur un autre ordinateur ou smartphone) ou ce n’est pas nécessaire,
  • plusieurs répondants sont susceptibles de compléter le questionnaire à partir du même poste informatique (dans votre entreprise, collectivité…),
  • etc.

La plupart de ces solutions peuvent être combinées entre elles, souvent dans le but de maximiser le nombre de réponses au questionnaire. Par exemple, une diffusion par e-mail et sur des sites Web, avec ou sans contrôle d’accès au questionnaire.



1. Sur votre propre site Web

Si votre entreprise ou organisation a son propre site Web, une toute première manière de faire la promotion de son enquête en ligne vient naturellement à l’esprit : publier le questionnaire sur votre site.

En fonction de la nature de l’enquête et de la cible des répondants (tous vos visiteurs ? seulement les membres ou clients inscrits ?), l’emplacement devra être choisi le plus judicieusement possible, un sujet que j’ai déjà évoqué dans cet article : Comment publier efficacement une enquête sur internet.

Selon le résultat visuel souhaité et les possibilités techniques, le questionnaire peut être accessible :

  • via le lien générique du questionnaire (URL) dans un paragraphe de texte ou en cliquant sur un bouton ou une image fixe ou animée

    Dans ce premier cas, le questionnaire va s’ouvrir dans la même fenêtre ou dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre, ou bien dans une pop-up, comme vous le souhaitez.

  • directement intégré sur une des pages du site (au moyen d’un script ou d’un iframe)

    Dans ce second cas, le déroulement du questionnaire s’effectue sans que le visiteur quitte votre site Web.


Marque blanche

Avec les solutions logicielles d’enquêtes en ligne les plus évoluées, il est possible de faire tourner le questionnaire sur votre site en marque blanche, c’est-à-dire sans que le nom du logiciel ou de la plate-forme de services internet apparaisse à aucun moment.



2. Sur les réseaux sociaux, blogs, forums, etc.

Les possibilités de promotion de votre enquête sont multiples : vous pouvez poster l’URL du questionnaire sur de nombreux sites dès lors qu’ils sont proches de votre domaine d’activité, les réseaux sociaux d’une part, tous les sites publics comme les forums ou les blogs spécialisés d’autre part. Je vous conseille simplement de vérifier à chaque fois les conditions de publication pour vous assurer qu’il n’y aura pas de blocage car certaines communautés peuvent être réfractaires aux démarches promotionnelles ou assimilées.

Vous pouvez aussi solliciter vos partenaires pour faire figurer sur leur site le lien vers votre enquête.

Dans tous les cas, prenez soin de rédiger un message explicatif pour motiver les personnes à répondre. S’il y a lieu, veillez à préciser quel est le profil des répondants que vous souhaitez obtenir. Et soyez vigilant : si votre questionnaire est publié ainsi de façon très large, prévoyez des questions qualifiantes qui permettent de vérifier que le répondant est dans la cible.



3. Via un e-mailing ou une newsletter

Cette méthode ne peut fonctionner que si vous disposez d’un fichier qualifié comprenant les adresses e-mail des personnes que vous souhaitez interroger : vos clients ou prospects, adhérents, membres, abonnés, etc. C’est une façon efficace d’obtenir un volume de réponses intéressant dans la mesure où les destinataires figurant sur la liste de contacts vous connaissent et/ou ont un lien privilégié avec votre entreprise ou organisation.

Vous pouvez choisir d’envoyer un e-mailing spécifique avec le lien (URL) de votre enquête ou l’intégrer dans votre newsletter habituelle. Le message d’invitation à répondre au questionnaire doit être motivant, je vous donne des conseils pour le rédiger dans cet article : E-mailing : le bon message d’invitation.

Une variante consiste à envoyer à chaque destinataire un lien personnalisé qui permet d’identifier le répondant et de gérer le suivi des réponses et les relances. J’en parle un peu plus bas, c’est le point 9. Par l’envoi d’e-mails personnalisés.



4. Via une campagne d’envoi de SMS

Le principe est le même que pour l’e-mail et mes recommandations aussi. Pour être mise en œuvre, la diffusion de l’URL d’un questionnaire par SMS nécessite de disposer d’une base de données des contacts contenant les numéros de portables des destinataires et d’un outil pour envoyer des SMS en nombre.

Ce mode de diffusion est particulièrement adapté si vous ciblez les adolescents, les jeunes en général ou si votre enquête doit faire réagir à chaud dans un contexte de mobilité (transports, voyage…).

Un impératif : le questionnaire en ligne doit être parfaitement responsive ! Retrouvez mes conseils dans cet article intitulé : Enquêtes en ligne : on ne peut plus ignorer les smartphones.



5. Grâce à un QR Code

Pour ceux qui l’ignoreraient, un QR Code est une sorte de code-barres en 2 dimensions qui peut être lu par un téléphone mobile, smartphone ou tablette équipé d’un appareil photo et d’une application appropriée. Une fois “flashé” par l’appareil, le QR code permet d’accéder immédiatement à la page de l’enquête sur internet.

Pour créer un QR Code à partir d’une URL, divers outils sont disponibles sur internet, certains sont même gratuits.

La promotion d’une enquête en ligne par un QR Code imprimé sur des affiches, des flyers ou tout autre document papier, est utile pour faire le lien entre le monde réel et le monde en ligne, par exemple :

  • à l’occasion d’un salon, d’une manifestation, d’un événement
  • dans une boutique ou un magasin
  • sur un lieu de passage (centre commercial ou administratif, ensemble de bureaux, université…)


6. Avec contrôle d’accès (code unique)

Le plus souvent, les concepteurs d’enquête cherchent à diffuser leur questionnaire le plus largement possible pour obtenir un maximum de réponses. Toutefois il existe des cas où seule une catégorie d’individus bien définie est habilitée à répondre.


Exemple

Supposons que l’on veuille interroger les personnes venant de consommer dans une cafétéria. On ne connait ni leur adresse e-mail ni leur numéro de téléphone mais on peut imprimer un code sur le ticket de caisse. Pour stimuler le nombre de réponses, il est possible de prévoir un incentive (un cadeau ou un bon de réduction). Le code d’accès permet d’être sûr que seuls les clients de la cafétéria accèdent au questionnaire et donc à la prime.

En pratique, l’accès au questionnaire est précédé d’une page de contact sur laquelle le répondant est invité à renseigner le code. S’il fournit le bon code, il peut commencer à répondre au questionnaire. Sinon, un message d’erreur l’avertit que ce n’est pas possible.



7. Avec contrôle d’accès (code personnalisé)

C’est une variante de la solution précédente, la seule différence réside dans le fait que le code distribué est un code individuel qui permet d’identifier le répondant.

Par voie de conséquence, il devient possible de relancer les non répondants et aussi de gérer plus finement l’interruption/reprise de réponse au questionnaire. Ce qui est très utile quand le questionnaire est long et/ou que les répondants sont susceptibles d’être interrompus en cours de remplissage du questionnaire (cas des salariés sur leur lieu de travail par exemple).



8. Avec un code d’accès choisi par le répondant, généré à la volée

Cette solution est utile pour permettre au répondant de s’interrompre au cours du remplissage du questionnaire et reprendre plus tard, toujours pour les mêmes raisons c’est-à-dire si le questionnaire est long et/ou si le répondant est susceptible de devoir s’interrompre et reprendre plus tard, éventuellement à partir d’un autre appareil (ordinateur, smartphone…).

ll est alors possible de lui proposer de s’enregistrer avec un code, une adresse e-mail, un pseudo… de son choix, pour pouvoir se reconnecter ultérieurement. On est ici dans le cas où l’enquête est anonyme : le code en question ne sert aucunement à identifier les répondants mais simplement à leur permettre de reprendre le questionnaire ultérieurement.

Exemple

On souhaite interroger le personnel soignant d’un hôpital sur ses conditions de travail. Pour permettre à chacun de s’exprimer librement et en toute sincérité, il est indispensable que l’enquête garantisse l’anonymat. Par ailleurs, ce type de personnel ne dispose pas toujours d’un ordinateur individuel sur son lieu de travail (postes de travail partagés). Le système du code d’accès choisi par le répondant répond à cette problématique tout en lui permettant de s’interrompre provisoirement, en cas d’appel d’urgence ou de nécessité de service.

Ce type de solution technique n’est généralement pas proposé en standard par les plateformes d’enquêtes en ligne ; questionnaire-pro ne fait pas exception à cette règle, il s’agit d’une prestation spécifique réalisée sur demande.



9. Par l’envoi d’e-mails personnalisés

Comme la solution 3. Via un e-mailing ou une newsletter présentée ci-dessus, il s’agit de diffuser une enquête en ligne par l’envoi d’e-mails mais ici ils sont personnalisés, c’est-à-dire que le lien hypertexte, le bouton ou l’image sur lesquels clique le destinataire de l’e-mail contient un code d’accès individuel au questionnaire.

Pour mettre en œuvre cette façon de faire, il faut bien entendu disposer du fichier des e-mails des personnes ciblées. Il faut également un logiciel d’enquêtes en ligne qui offre cette fonctionnalité. C’est le cas notamment du logiciel questionnaire-pro développé par notre société Questio.

Les avantages de cette méthode :

  • obtenir un maximum de réponses au questionnaire grâce à la personnalisation de l’e-mail d’invitation à répondre : outre l’URL personnalisée, il est possible d’intégrer dans le texte du message des données figurant dans la liste des contacts, comme le nom et prénom de la personne ou d’autres données de qualification
  • gérer les relances des non répondants de façon ciblée et/ou relancer les questionnaires non terminés
  • permettre l’interruption et la reprise de réponse


10. Par l’envoi de SMS personnalisés

Enfin, de même qu’il est possible d’envoyer des e-mails personnalisés avec un lien qui intègre un code individuel pour identifier le répondant, on peut diffuser une enquête en ligne via des SMS personnalisés.

Cette dernière méthode présente les mêmes caractéristiques que la solution 4. Via une campagne d’envoi de SMS présentée plus haut, avec en plus l’avantage de pouvoir identifier les répondants.



Toutes les solutions présentées dans cet article peuvent être mises en œuvre à partir du logiciel d’enquêtes en ligne questionnaire-pro. Pour plus de détails et une réponse adaptée à votre situation, vous pouvez nous contacter par téléphone au +33 (0) 9 61 65 60 28 ou en complétant ce formulaire.


questionnaire-pro est la plate-forme logicielle d’enquêtes en ligne éditée par Questio, pour réaliser des questionnaires sur internet, les diffuser et collecter les réponses de façon autonome, directement sur internet (essai gratuit 30 jours). Questio propose également à ses clients un accompagnement et des prestations de service ou développements sur-mesure.


Si cet article vous a plu, dites-le dans les commentaires et partagez-le sans modération !

A propos de Françoise Lafont

Cofondatrice de Questio, éditeur du logiciel questionnaire-pro, je partage dans ce blog mes connaissances théoriques et pratiques dans le domaine des études, enquêtes et sondages en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 6 =