Inciter à répondre à une question ouverte

Stimuler les réponses à une question ouverte© Sira Anamwong (FreeDigitalPhotos.net)

Comment inciter à répondre à une question ouverte ? Pour y parvenir, quelques astuces et surtout un effort de communication pour motiver les répondants.

Dans la plupart des cas, le taux de réponse aux questions ouvertes est bien moins bon que pour les questions fermées car répondre à une question ouverte demande davantage d’implication de la part du répondant. Or ce type de question permet normalement d’obtenir des réponses riches d’enseignements. Vous percevez donc qu’inciter à répondre aux questions ouvertes est un enjeu majeur.

questionnaire-pro, logiciel d'enquêtes édité par Questio
Nombreux types de questions pour s’adapter à tous les besoins de recueil de réponses par questionnaire

Où placer les questions ouvertes dans un questionnaire ?

L’emplacement des questions ouvertes dans le questionnaire joue un rôle non négligeable, la situation étant différente selon que le questionnaire est assez court ou plutôt long.

Durée d'un questionnaire
A LIRE AUSSI

Longueur optimale du questionnaire
Il est difficile de fixer LA longueur optimale d’un questionnaire car elle varie selon la cible et le sujet. Pour les enquêtes grand public, on conseille en général de rester entre 5 et 10 minutes, soit […] Lire la suite

1. Questionnaire court

Si votre questionnaire est plutôt court, une dizaine de questions maximum, ne dépassez pas deux ou trois questions ouvertes et placez-les plutôt dans la dernière partie en ayant à l’esprit la technique de l’entonnoir : les questions les plus impliquantes à la fin, lorsque le répondant est suffisamment rentré dans votre sujet.

Technique de l'entonnoir dite aussi du sablier
A LIRE AUSSI

Appliquer la technique de l’entonnoir
La technique de l’entonnoir, qui va du général simple au précis compliqué, est l’une des plus utilisées pour structurer les questionnaires. On parle aussi parfois de structure en “sablier” quand […] Lire la suite

2. Questionnaire long

Si votre questionnaire est plus long, il faut trouver une logique de construction :

  • Comme pour un questionnaire plus court, placez plutôt les questions ouvertes dans la deuxième moitié du questionnaire.

  • Il peut être utile de rassembler les questions ouvertes à l’intérieur du questionnaire, car une question ouverte isolée n’amène souvent que des réponses brèves. Toutefois, n’enchaînez pas plus de deux ou trois questions ouvertes à la suite pour ne pas lasser le répondant.

  • Si le questionnaire est organisé en thématiques, une question ouverte peut clôturer chaque thème abordé, pour que le répondant s’exprime librement sur chaque thème avant de passer au suivant.

Comment motiver les répondants

Il est généralement déconseillé d’activer l’option “réponse obligatoire” sur les questions ouvertes. Pensez donc toujours à motiver les répondants en les valorisant, en leur indiquant que leurs réponses vous sont très utiles, qu’elles vont permettre d’améliorer vos produits ou votre qualité de service ou tout autre argument adapté à votre situation.

Vous avez plusieurs espaces pour le faire avec questionnaire-pro : l’idéal étant de le prévoir dans le commentaire introductif au questionnaire (en rappel du message d’invitation si des invitations ont été envoyées).

Les commentaires dans un questionnaire
A LIRE AUSSI

Du bon usage des commentaires dans un questionnaire
Les commentaires servent de lien dans le questionnaire et permettent d’intégrer un titre de partie ou de sous partie, une explication ou une transition. Le commentaire initial est incontournable […] Lire la suite

S’agissant plus particulièrement des questions ouvertes, vous pouvez spécifier dans les précisions le type de réponse attendue, pour aider les répondants : une ou deux phrases ou juste des mots-clés ou encore un nombre de caractères conseillé, par exemple.

Et n’oubliez pas de prévoir une zone de texte assez grande si vos répondants sont des littéraires !


questionnaire-pro est la plate-forme logicielle d’enquêtes en ligne éditée par Questio, pour réaliser des questionnaires sur internet, les diffuser et collecter les réponses de façon autonome, directement sur internet (essai gratuit 30 jours). Questio propose également à ses clients un accompagnement et des prestations de service ou développements sur-mesure.


Si cet article vous a plu, dites-le dans les commentaires et partagez-le !

A propos de Françoise Lafont

Cofondatrice de Questio, éditeur du logiciel questionnaire-pro, consultante et formatrice, je partage dans ce blog mes connaissances théoriques et pratiques dans le domaine des enquêtes et sondages en ligne, auto-diagnostics numériques et protection des données (RGPD).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

71 − 62 =