Choisir un bon titre pour un questionnaire

Choix d'un bon titre de questionnaire

Le titre d’un questionnaire d’enquête ou sondage est la première chose que les répondants vont voir et il est donc très important de bien le rédiger pour qu’il donne envie de répondre sans risquer de créer des biais au niveau de l’échantillon.

Il ne faut pas négliger l’importance du titre d’un questionnaire en ligne car c’est ce que les répondants vont voir en tout premier lieu :

  • en haut de toutes les pages du questionnaire,
  • dans les e-mails d’invitations adressés à la cible visée (fichier clients, abonnés ou autres), le cas échéant,
  • en accroche sur votre site web, ou sur les forums, réseaux sociaux, etc. selon le mode de diffusion retenu.

La première qualité d’un bon titre, c’est qu’il doit donner envie de commencer à répondre à l’enquête, en étant suffisamment incitatif.

La deuxième qualité d’un bon titre, c’est qu’il doit éviter de créer des biais au niveau de l’échantillon afin d’obtenir des résultats fiables.

Commençons par le premier point, un titre incitatif.

Comment rédiger un titre clair et incitatif ?

Tout d’abord, c’est bien évident, le titre doit être en relation avec le sujet traité, mais cela ne suffit pas à assurer un bon taux de réponse, surtout si la motivation à répondre des personnes ciblées est faible ou si vous ne disposez pas d’un fichier de contacts.

Plusieurs options sont possibles pour la rédaction du titre :

  • Le titre peut inclure des mots comme enquête, questionnaire, sondage, comme par exemple :

    Enquête sur les besoins RH des associations
    Questionnaire de fin de formation
    Sondage participants au forum des entrepreneurs

    Ou encore le mot avis :

    Votre avis sur [sujet] ou [marque] ou [produit] ou [service]

    Ce style de titre peut convenir si les répondants se sentent suffisamment impliqués pour répondre car ils sont concernés par le sujet ou ont participé récemment à l’événement indiqué. Et c’est encore mieux si les personnes ciblées connaissent l’émetteur du questionnaire !

  • Le titre peut être simplement descriptif sans préciser qu’il s’agit d’un questionnaire.

    Exemples :

    Évaluation site web tukinato.fr
    Ouverture d’un magasin bio à Montpellier
    Satisfaction livraison colis express
    Séjour hôtel GOOD NIGHT Lyon
    Lancement d’un nouveau concept de jeu en ligne

    Là encore, ce type de titre convient si la relation établie entre l’émetteur du questionnaire et le répondant engage ce dernier à répondre ou alors s’il a quelque chose à exprimer particulièrement sur le sujet.

  • On peut ajouter dans le titre des mots destinés à faire réagir plus fortement les personnes ciblées, en valorisant leur réponse :

    Satisfaction des utilisateurs : votre avis est essentiel !
    La qualité de service de votre assureur : votre avis nous intéresse !
    Notre communauté Tartempion a besoin de vous

    N’oubliez pas que certaines personnes aiment donner leur opinion et se sentir utiles : en leur montrant que leurs réponses comptent vraiment pour vous, vous les motiverez encore davantage.

    Ces titres sont surtout intéressants à mettre en objet de vos e-mails d’invitation, pour inciter les destinataires à ouvrir le message puis à se rendre sur le questionnaire.

  • Enfin pour inciter davantage à démarrer le questionnaire, certains spécialistes des études conseillent d’utiliser un titre en forme de question :

    Où passerez-vous vos vacances cet été ?
    Seriez-vous prêt à changer vos habitudes de transport ?

    Ce type de formulation interpelle et fait réagir, encore faut-il que le sujet d’enquête s’y prête…

Après avoir trouvé un titre incitatif, il convient de vérifier que le titre choisi permettra de recueillir des réponses fiables.

Pourquoi éviter un titre trop précis ?

Quelle que soit la formulation retenue, il faut veiller à ne pas biaiser les réponses avec un titre qui risquerait d’influencer les répondants. C’est pour cela que l’on recommande de ne pas être trop précis dans le titre d’un questionnaire.

Cette consigne est aussi valable pour le commentaire introductif du questionnaire et pour le message d’invitation envoyé par e-mail (le cas échéant).

En effet, un titre qui en dit trop sur la finalité exacte de l’enquête peut amener les répondants à aller inconsciemment dans le sens voulu par le concepteur de l’enquête.

Typiquement, on observe que dans une enquête sur l’usage du vélo dans les déplacements quotidiens, le pourcentage de cyclistes est plus élevé que dans la même enquête portant sur les modes de transport sans plus de précisions. Ceci simplement parce que, dans le premier cas, sachant qu’on étudie plus spécialement l’usage du vélo, les répondants vont davantage penser à tous leurs déplacements en vélo !

De même, un titre trop précis peut dissuader certaines personnes de répondre à l’enquête.

Par exemple, si une enquête porte sur une nouvelle marque de café équitable, il vaut mieux dire simplement Questionnaire sur la consommation de café. Cela attirera tous les amateurs de café, y compris ceux qui ne se sentent pas concernés par le côté « équitable » et qui n’auraient peut-être pas répondu… Il s’agit de trouver le bon compromis pour constituer un échantillon de qualité et, du coup, obtenir des résultats qui permettent de mieux apprécier la part de marché réelle du café équitable.


Pour finir, si le titre doit inciter les répondants à entrer dans le questionnaire, ce sont ensuite sa structure, son optimisation et la qualité de la rédaction qui les motiveront à aller jusqu’au bout.

A propos de Françoise Lafont

Cofondatrice de Questio, éditeur du logiciel questionnaire-pro, je partage dans ce blog mes connaissances théoriques et pratiques dans le domaine des études, enquêtes et sondages en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + = 13