Filtres et branchements conditionnels : indispensables pour optimiser le questionnaire

Exemple de questionnaire sur les pizzas pour illustrer les filtres et branchements conditionnels© Ambro (FreeDigitalPhotos.net)

Ne vous laissez pas intimider par les notions de filtre et de branchement… Cette fonctionnalité puissante vous permet de personnaliser le questionnaire en fonction des réponses obtenues : les répondants ne passent plus par les questions qui ne les concernent pas. Et ils apprécient !

Utiliser des filtres ou branchements conditionnels est très puissant et pourtant cela ne demande qu’un peu de logique de votre part… d’ailleurs les anglophones appellent ces fonctions skip logic.


Un exemple pour commencer

Prenons un exemple : la pizza ! Et cette question : Aimez-vous la pizza ?
Si vous répondez Non, je n’aime pas la pizza, vous êtes dirigés vers la question : Qu’est-ce que vous n’aimez pas dans la pizza ?
Si vous répondez Oui, j’aime la pizza, vous êtes dirigés vers la question : Qu’est-ce que vous aimez dans la pizza ?
C’est aussi simple que cela !

Votre questionnaire est personnalisé en fonction des réponses données par les répondants. Ces derniers n’ont plus à passer par des questions qui ne s’appliquent pas à leur situation. Le questionnaire est raccourci, le taux d’abandon est moindre, les réponses sont de meilleure qualité !

Et vous pouvez supprimer définitivement de vos questionnaires les questions qui commencent par : Si vous avez répondu oui à la question précédente.

Filtres et branchements jouent à peu près le même rôle, à la différence que :

  • le filtre s’applique en amont d’une question (elle est posée si les conditions du filtre sont remplies),
  • le branchement s’applique en aval (on est dirigé vers une autre question si les conditions sont remplies).

En pratique dans le logiciel questionnaire-pro

Concrètement, avec questionnaire-pro, on pourrait faire comme ceci :

Vous rédigez vos trois questions : n°1 Aimez-vous la pizza ? n°2 Qu’est-ce que vous n’aimez pas dans la pizza ? et n°3 Qu’est-ce que vous aimez dans la pizza ?

Puis vous appliquez un filtre sur la question n°2 Qu’est-ce que vous n’aimez pas dans la pizza ? en choisissant de ne poser cette question qu’à ceux qui ont répondu Non à la question n°1

Enfin vous branchez la question n°2 sur la suite de votre questionnaire, la question n°4 en toute logique !

Ou comme cela :

Après avoir rédigé vos trois questions, vous appliquez le filtre sur la question n°2 Qu’est-ce que vous n’aimez pas dans la pizza ? en choisissant de ne poser cette question qu’à ceux qui ont répondu Non à la question n°1

Et ensuite vous appliquez exactement le même filtre à la question n°3 Qu’est-ce que vous aimez dans la pizza ?

Les deux façons de faire sont équivalentes, à vous de choisir !

Il est évidemment possible de construire des filtres plus sophistiqués qui combinent par ET et par OU les réponses sélectionnées – ou à l’inverse non sélectionnées – à plusieurs questions posées préalablement, et qui utilisent les opérateurs s’il s’agit de données numériques (quantités, notes, etc.).


Je vous explique en 3 minutes comment construire des filtres simples ou élaborés dans ce tutoriel vidéo. D’autres tutos sur les filtres d’items et les branchements conditionnels sont également disponibles sur le site questionnaire-pro.fr.


Véritable outil d’optimisation, les filtres permettent d’orienter les répondants vers des parties différentes du questionnaire en fonction de leurs caractéristiques : clients/prospects, consommateurs/non consommateurs, satisfaits/insatisfaits…


Un usage particulier : sélectionner les répondants

Filtres et branchements sont aussi très utiles si vous voulez restreindre l’accès à votre questionnaire à une typologie précise d’individus : il suffit de poser la ou les questions adéquates au début et de diriger d’emblée vers la fin du questionnaire les répondants qui ne remplissent pas vos critères. N’oubliez pas de le leur expliquer avec un commentaire valorisant (ils feront peut-être partie de votre cible une prochaine fois…).

Méthode des quotas
A LIRE AUSSI

Du bon usage des commentaires dans un questionnaire
Les commentaires servent de lien dans le questionnaire et permettent d’intégrer un titre de partie ou de sous partie, une explication ou une transition. Le commentaire initial est incontournable pour […] Lire la suite

Une question qui sert de base aux filtres est aussi appelée question-filtre ou question qualifiante.


Pour finir, une astuce pour améliorer la présentation du questionnaire

Dernière astuce de questionnaire-pro : pour que ce soit complètement transparent pour les répondants, vous pouvez masquer la numérotation des questions ou opter pour une numérotation qui tient compte du scénario.

Dans notre exemple du début, si l’interviewé répond Oui, j’aime la pizza, la question Qu’est-ce que vous aimez dans la pizza ? devient automatiquement la n°2 !



questionnaire-pro est la plate-forme logicielle d’enquêtes en ligne éditée par Questio, pour réaliser des questionnaires sur internet, les diffuser et collecter les réponses de façon autonome, directement sur internet (essai gratuit 30 jours). Questio propose également à ses clients un accompagnement et des prestations de service ou développements sur-mesure.


Cet article initialement publié le 16 novembre 2016 a été mis à jour avec la dernière version de nos tutoriels vidéo. S’il vous a plu, dites-le dans les commentaires et partagez-le sans modération !

A propos de Françoise Lafont

Cofondatrice de Questio, éditeur du logiciel questionnaire-pro, consultante et formatrice, je partage dans ce blog mes connaissances théoriques et pratiques dans le domaine des enquêtes et sondages en ligne, auto-diagnostics numériques et protection des données (RGPD).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

27 − = 26