Déterminer les libellés des modalités d’une échelle

Libellé des modalités d'une question échelle© Graphics Mouse (FreeDigitalPhotos.net)

Pour déterminer les libellés des modalités d’une échelle, quelques précautions s’imposent. Tout d’abord veillez à n’utiliser que des échelles symétriques dans les termes. Soignez la formulation de la modalité neutre, l’ordre de présentation des items et surtout l’équivalence entre les échelons.

Vous cherchez avant tout à collecter des informations utiles, qui vous aideront à prendre des décisions pertinentes, n’est-ce pas ? Pour formuler vos questions sous forme d’échelle, un maître mot : la symétrie !


Modalités de réponse symétriques

Seules les échelles symétriques dans les termes et faisant appel aux mêmes qualificatifs pour les libellés seront réellement efficaces :

  • que votre échelle soit paire ou impaire, les termes positifs et négatifs doivent non seulement s’équilibrer mais aussi décrire des niveaux d’intensité équivalents

    Exemples :

    Tout à fait satisfaisant / Assez satisfaisant  / Peu satisfaisant / Pas du tout satisfaisant

    Tout à fait d’accord / Plutôt d’accord / Ni d’accord ni pas d’accord / Plutôt pas d’accord / Pas du tout d’accord

    Beaucoup d’importance / Assez d’importance / Peu d’importance / Pas d’importance

    Très intéressant / Assez intéressant / Pas intéressant

  • il est impératif de toujours garder le même qualificatif

    Par exemple, ne mélangez pas Bon et Satisfaisant dans la même échelle.

Le but est de ne pas influencer les répondants, autrement dit de ne pas induire les réponses par la formulation de la question.


Formulation de la modalité neutre

La formulation de la modalité neutre est particulièrement délicate. Selon la nature de la question posée, plusieurs termes sont à votre disposition :

  • Le mot Neutre a une signification proche de Ne se prononce pas ou Sans opinion. Si vous prenez l’un de ces termes, n’ajoutez pas l’option Ne sait pas en plus. Vous devez être conscient que vous risquez de recueillir beaucoup de réponses sur ce choix refuge…

  • L’expression Ni en accord ni en désaccord (très souvent utilisée dans les échelles de Likert) exprime un avis réel par rapport à la proposition et indique que cet avis ne se situe pas dans la même logique que celle qui est proposée.

  • La formule A la fois pour et contre est encore différente et montre une adhésion à la proposition. Elle peut tendre à déséquilibrer un peu l’échelle.

  • La modalité neutre peut dans certains cas constituer une opinion à part entière.

Vous trouverez dans les listes prédéfinies de questionnaire-pro des listes-type adaptées à un grand nombre de problématiques, et que vous pouvez bien entendu personnaliser. A consommer sans modération !


Ordre de présentation des items

La question qui se pose : l’ordre de présentation des items a-t-il une influence sur les réponses ? Et bien c’est difficile à dire… Alors que dans le cas des listes de réponses non ordonnées on recommande d’utiliser l’affichage aléatoire des réponses, cette option est totalement exclue pour les échelles. Reste à choisir dans quel sens on présente les modalités de l’échelle.

Dans un questionnaire auto-administré, il semble que les premières réponses sont plus souvent choisies par les répondants, alors qu’à l’inverse si un enquêteur administre le questionnaire en face-à-face ou par téléphone, ce sont les dernières réponses qui sont davantage données, tout simplement parce que ce sont les dernières qui ont été entendues et mémorisées.

On peut donc penser que le taux de réponses positives est plus important si l’item le plus positif se situe à gauche mais il y a peu de certitudes sur le sujet.

Personnellement, mais c’est plutôt par conviction que pour des raisons objectives, j’opte en général pour des listes qui commencent par les valeurs positives.


Equivalence entre les échelons

Pour finir, j’attire votre attention sur un des points les plus délicats : la problématique de l’équivalence entre les échelons. Il est en effet très important que les termes proposés présentent une gradation régulière.

Toutefois cela reste assez subjectif. Par exemple, la distance entre Tout à fait favorable et Assez favorable est-elle vraiment la même que celle entre Assez favorable et Peu favorable ?

Pour contourner la difficulté, on peut utiliser une échelle numérique, la distance entre les chiffres étant davantage perçue comme équivalente.



questionnaire-pro est la plate-forme logicielle d’enquêtes en ligne éditée par Questio, pour réaliser des questionnaires sur internet, les diffuser et collecter les réponses de façon autonome, directement sur internet (essai gratuit 30 jours). Questio propose également à ses clients un accompagnement et des prestations de service ou développements sur-mesure.


Si cet article vous a plu, dites-le dans les commentaires et partagez-le sans modération !

A propos de Françoise Lafont

Cofondatrice de Questio, éditeur du logiciel questionnaire-pro, je partage dans ce blog mes connaissances théoriques et pratiques dans le domaine des études, enquêtes et sondages en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

34 − 25 =