Population et échantillon

Population et échantillon© renjith krishnan (FreeDigitalPhotos.net)

Bien déterminer la population et l’échantillon, c’est primordial pour la qualité des résultats d’un sondage. De façon pragmatique, la question qui se pose est de trouver l’échantillon qui va “représenter” la population étudiée : quelle doit être sa taille, comment éviter les erreurs d’échantillonnage, etc.


Mener une étude par sondage impose de bien définir tout d’abord la population que vous voulez étudier.

Exemples
– pour un sondage électoral, la population est constituée des personnes de 18 ans et plus inscrites sur les listes électorales (les moins de 18 ans et les personnes non inscrites ne peuvent pas voter)
– pour une enquête de satisfaction client, ce sont les clients de l’entreprise qui constituent la population (seules les personnes qui ont consommé les produits ou services proposés peuvent exprimer leur niveau de satisfaction)

On appelle effectif total le nombre d’individus de la population, et effectif de l’échantillon le nombre d’individus interrogés dans l’enquête.

Remarque :
Par une enquête en ligne, on ne peut pas en théorie extrapoler les résultats à l’ensemble de la population française, puisqu’une partie des Français n’est toujours pas connectée à internet. Les personnes qui n’ont pas accès à internet ne peuvent pas être représentées dans l’échantillon. C’est ce que l’on appelle l’erreur de couverture. Définissez donc toujours précisément la population à interroger quand vous démarrez votre projet d’enquête.

Erreur de couverture de la base de sondage
A LIRE AUSSI

Erreur de couverture : quel impact sur le sondage ?
L’erreur de couverture est souvent le principal problème évoqué à propos des sondages en ligne. On sait bien que certaines catégories d’individus ne sont pas couvertes puisque la totalité de […] Lire la suite

Cas du recensement

Quand on fait un recensement, on interroge tous les individus de cette population, sans exception. Ce qu’a pratiqué l’INSEE en France jusqu’à la fin des années 1990 pour produire les statistiques nationales de la population française au 1er janvier chaque année. Ce n’est sans doute pas votre ambition aujourd’hui. C’est en effet rarement le cas des enquêtes en ligne.

Mais après tout, si votre population est restreinte et connue (vos clients par exemple), rien ne vous empêche d’adresser votre questionnaire à toute la cible. S’il s’avère que tous les individus répondent sans exception, vous aurez un recensement ! C’est toutefois très peu probable, car il y a forcément des individus qui ne sont pas disponibles ou refusent de répondre.

Echantillonnage

En général, on interroge un échantillon d’individus faisant partie de la population étudiée. Il va donc falloir choisir le type d’échantillonnage. Cette phase consiste à définir comment on va trouver et/ou sélectionner au sein de la population de base les individus que l’on souhaite interviewer pour les besoins de l’enquête. D’autres articles de ce blog sont consacrés à ce sujet, comme celui sur les techniques simples pour constituer un échantillon, aléatoire ou empirique.

Se pose alors la question du nombre de répondants nécessaire pour obtenir un échantillon représentatif (sondage) ou à défaut que les résultats obtenus puissent être extrapolés de façon suffisamment fiable.

questionnaire-pro, logiciel d'enquêtes édité par Questio
Réalisation de sondages par la méthode des quotas, simples ou croisés, pour échantillon représentatif

Il existe des formules de calcul simples pour vous aider à déterminer la taille de l’échantillon. L’article qui suit vous explique comment déterminer la taille de l’échantillon pour recueillir des données fiables, ce qui est bien le but que vous recherchez, n’est-ce pas ?

Erreur d’échantillonnage

Quelles sont les conséquences d’une erreur d’échantillonnage ?

Voilà une question de pro ! Essayons de répondre en termes simples mais précis. On parle d’erreur d’échantillonnage quand l’échantillon n’est pas représentatif de la population mère : il ne représente qu’un sous-ensemble de cette population.

Tirage aléatoire des boules du Loto
A LIRE AUSSI

Méthodes d’échantillonnage aléatoires et non aléatoires
Les résultats d’une enquête par sondage ne sont extrapolables à la population tout entière que si l’échantillon est représentatif. Or cette représentativité est liée à la méthode d’échantillonnage appliquée […] Lire la suite

Le risque est d’obtenir des résultats faussés, ce qui est particulièrement ennuyeux si vous appuyez des décisions stratégiques pour votre entreprise sur les résultats du sondage.

Voici un exemple bien connu des étudiants en première année de statistique : à la fin d’un cours, le professeur leur demande de faire un sondage pour connaître la taille moyenne des étudiants du campus. Sortis du bâtiment, ils se concertent pour faire un rapide calcul du nombre de personnes à interroger puis cherchent des étudiants à interroger… voilà qu’arrivent les joueurs de l’équipe de basket universitaire ! Ils sont tout disposés à communiquer leur taille et leur nombre est suffisant. Génial ! Nos étudiants aboutissent à une taille moyenne de 1,94m.

Vous êtes convaincus ?


Si cet article vous a plu, dites-le dans les commentaires et partagez-le sans modération !

A propos de Françoise Lafont

Cofondatrice de Questio (éditeur du logiciel questionnaire-pro), consultante et formatrice, je partage dans ce blog mes connaissances théoriques et pratiques dans le domaine des enquêtes et sondages en ligne, auto-diagnostics numériques et protection des données (RGPD).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 3 = 6