3 usages de la question de qualification de questionnaire-pro

Illustration de la notion d'analyse de résultats statistiques sur un échantillon© Gerd Altmann (Pixabay)

La question de qualification de questionnaire-pro permet d’importer des informations extérieures à l’enquête. Ces données connues en amont sur les répondants peuvent servir à adapter le questionnaire, à affiner l’analyse des résultats ou encore à contrôler la structure de l’échantillon.


La question de qualification est un type de question sur la plateforme logicielle d’enquêtes questionnaire-pro. Ce format de question exclusif permet d’importer, dans la liste des destinataires de l’enquête, des données complémentaires, pour les utiliser soit dans le questionnaire lui-même soit au niveau des résultats :

  • dans le questionnaire

    Une donnée de qualification connue par avance permet d’adapter le questionnaire au répondant. La question support de cette donnée peut servir de filtre ou de branchement conditionnel, sur une autre question ou sur des items ou sous-questions ; les données peuvent être reprises en lien dynamique dans le texte d’une question.

    Ainsi par exemple, selon qu’il s’agit de clients ou de prospects, certaines parties du questionnaire d’une étude de marché peuvent être différentes ou l’on peut adapter la formulation des questions.

  • pour l’analyse des résultats ou le contrôle de l’échantillon

    Intégrées au questionnaire, les données de qualification figurent nativement dans les réponses à l’enquête et peuvent servir à filtrer les réponses pour concentrer l’analyse sur une partie de l’échantillon.

    Elles permettent aussi de vérifier la structure de l’échantillon de répondants par rapport à la liste des contacts ciblés pour l’enquête, sans avoir à poser de questions supplémentaires.

Autre particularité de cette question : elle est intégrée au questionnaire mais n’est jamais posée au répondant. Il est donc essentiel que les données utilisées soient fiables ! Dans le doute, il vaut mieux questionner le répondant pour valider l’information.

Attention ! Ne pas confondre ce format de question propre au logiciel questionnaire-pro avec la question filtre, parfois appelée “question de qualification”, qui sert à sélectionner (ou à exclure) les répondants qui remplissent (ou ne remplissent pas) certains critères.

Au sommaire de cet article, des explications sur les 3 usages de notre question de qualification :

  1. Optimiser l’ergonomie du questionnaire
  2. Affiner l’analyse des résultats d’enquête
  3. Contrôler la structure de l’échantillon

Pour finir, découvrez comment mettre en œuvre la question de qualification sur questionnaire-pro.

Pour des explications de vive voix ou pour vérifier si notre solution répond à votre problématique, vous pouvez aussi nous contacter ou prendre rendez-vous directement dans mon agenda en ligne.

questionnaire-pro, logiciel d'enquêtes édité par Questio
Nombreux types de questions pour s’adapter à tous les besoins de recueil de réponses par questionnaire

1. Optimiser l’ergonomie du questionnaire

Si on dispose d’informations utiles connues a priori sur les personnes à interroger (base de données clients/prospects ou fichier des salariés par exemple), il est possible d’adapter le questionnaire en conséquence. Une question de qualification insérée en début de questionnaire peut être sélectionnée pour définir les conditions à appliquer à des filtres ou branchements (skip logic en anglais).

Exemple

Dans une enquête de satisfaction client, si on peut identifier les clients qui ont fait appel au service après-vente (SAV) dans le fichier des destinataires de l’enquête, il devient possible de poser un groupe de questions spécifiques sur la satisfaction relative au SAV :

  • sans avoir à demander aux clients dans le questionnaire s’ils ont ou non fait appel au SAV,
  • sans poser un groupe de questions sur le SAV qui ne concerne pas ceux qui n’y ont pas fait appel.

Les répondants ont souvent peu de temps à consacrer à des questionnaires en ligne, il est important de ne leur poser que les questions qui les concernent. Et pour l’image de l’entreprise, de proposer un questionnaire le plus professionnel possible.

Filtres et branchements conditionnels : indispensables pour optimiser le questionnaire
A LIRE AUSSI

Filtres et branchements conditionnels : indispensables pour optimiser le questionnaire
Ne vous laissez pas intimider par les notions de filtre et de branchement… Cette fonctionnalité puissante vous permet de personnaliser le questionnaire en fonction des réponses obtenues […] Lire la suite

Autre possibilité, une information connue par ailleurs sur le répondant peut être utilisée en reprise dynamique de réponse (piping) pour personnaliser le questionnaire.

Exemple

Toujours dans le domaine des enquêtes de satisfaction, on peut utiliser le nom du produit acheté, sa marque ou la date d’achat pour personnaliser le questionnaire.

Par exemple dans le texte d’une question :
Vous avez récemment acheté une paire de chaussures [nom de la marque]. Avez-vous commandé votre pointure habituelle ?

La question de qualification de questionnaire-pro insérée en début de questionnaire (on rappelle qu’elle n’est pas posée au répondant) y est éligible, au même titre que n’importe quelle autre question fermée.

Reprise dynamique de réponses précédentes (piping)
A LIRE AUSSI

Reprise dynamique de réponses précédentes (piping)
La fonctionnalité de reprise dynamique de réponses proposée dans les logiciels d’enquêtes en ligne est très pratique en permettant de tenir compte des réponses données à des questions précédentes […] Lire la suite

2. Affiner l’analyse des résultats d’enquête

Dans la mesure où certaines caractéristiques de la population cible de l’enquête sont connues par avance, les questions de qualification permettent de concentrer l’analyse sur une partie de l’échantillon, sans avoir à questionner les répondants sur leurs caractéristiques.

Exemple

La DRH d’une entreprise souhaite interroger les salariés sur leur bien-être au travail via un questionnaire diffusé sur leurs adresses mail professionnelles, et retient 3 variables de qualification :

  • le statut cadre/non cadre
  • le service d’appartenance
  • l’ancienneté dans l’entreprise

Grâce aux questions de qualification, il n’est pas nécessaire poser des questions aux salariés pour recueillir ces informations (déjà présentes dans les fichiers de la DRH) : elles figurent automatiquement dans les réponses à l’enquête.

Pour concentrer l’analyse des résultats par statut, par service ou par ancienneté, il suffit d’appliquer des filtres sur les tris à plat et les tris croisés.

Les filtres sur les réponses (à ne pas confondre avec les filtres sur les questions) peuvent être simples ou élaborés :

  • filtre simple : la condition porte sur une réponse à une question (exemple : non cadre)
  • filtre élaboré : la condition combine plusieurs réponses à plusieurs questions en utilisant les opérateurs logiques ET, OU et les parenthèses

Créer un filtre et l’appliquer à un tri permet de n’inclure que les réponses qui vérifient la condition édictée par le filtre. Les réponses qui ne vérifient pas cette condition sont exclues.

Un assistant à la création de filtres sur les réponses est fourni dans questionnaire-pro.

3. Contrôler la structure de l’échantillon

Grâce aux données de qualification connues sur la population cible de l’enquête, il est possible de vérifier a posteriori si la structure de l’échantillon de répondants est proche ou non de la structure de la liste des contacts ciblés pour l’enquête, ceci sans avoir à poser des questions supplémentaires.

Exemple

Une fédération professionnelle régionale interroge périodiquement ses adhérents, des exploitants agricoles, sur leurs pratiques de culture.

L’échantillon doit être représentatif par département et par taille d’exploitation, ces données étant connues pour la totalité des exploitations du territoire concerné. Le code du département et la superficie de l’exploitation sont intégrées à la liste des destinataires de l’enquête en tant que variables de qualification et ces deux données sont reprises en questions de qualification.

Sans avoir besoin de poser la question aux exploitants, la fédération peut contrôler l’échantillon a posteriori et redresser si nécessaire les résultats de l’enquête.

La lecture des tris à plat sur la (ou les) question(s) de qualification permet de contrôler rapidement la structure de l’échantillon critère par critère. Avec les tris croisés, on peut contrôler la structure de l’échantillon sur deux critères combinés entre eux.


En pratique, implémenter la question de qualification sur questionnaire-pro

Pour utiliser une question de qualification sur questionnaire-pro, il est nécessaire de téléverser au préalable sur la plateforme le fichier des contacts à inviter à répondre au questionnaire, ce que nous appelons la liste d’invitations, enrichie des variables de qualification.

Exemple de liste d'invitations de questionnaire-pro
Exemple de fichier avec 2 variables de qualification

Une fois la liste chargée, il devient possible d’ajouter dans le questionnaire autant de questions de qualification que de variables présentes dans le fichier.

Dans l’exemple ci-dessus, 2 questions, une portant sur le code (client ou prospect) et l’autre sur l’âge.

Pour chaque question, il faut définir la source des données, c’est-à-dire la colonne du fichier correspondant à la variable, et la nature de ces données :

  • alphanumérique dénombrable (exemple : client/prospect)
  • numérique (exemple : âge)
  • alphanumérique indénombrable (exemple : nom de l’entreprise)

Pour plus de détails sur les options possibles, référez-vous à l’aide en ligne de questionnaire-pro.

Bien que présentes dans le questionnaire, les questions de qualification ne sont jamais posées aux répondants. Comme on vient de le voir dans cet article, elles figurent dans les résultats et peuvent être utilisées pour filtrer le questionnaire et/ou les réponses.

Notez bien que la possibilité d’utiliser cette question dépend de la formule souscrite, qu’elle peut être adaptée aux enquêtes sur code d’accès individuel, contactez-nous pour tous renseignements.


questionnaire-pro est la plate-forme logicielle d’enquêtes en ligne éditée par Questio, pour réaliser des questionnaires sur internet, les diffuser et collecter les réponses de façon autonome, directement sur internet (essai gratuit 30 jours). Questio propose également à ses clients un accompagnement et des prestations de service ou développements sur-mesure.


Si cet article vous a plu, dites-le dans les commentaires et partagez-le sans modération !

A propos de Françoise Lafont

Cofondatrice de Questio (éditeur du logiciel questionnaire-pro), consultante et formatrice, je partage dans ce blog mes connaissances théoriques et pratiques dans le domaine des enquêtes et sondages en ligne, auto-diagnostics numériques et protection des données (RGPD).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − 16 =