Le wording, pour des questions claires et compréhensibles !

Choix des mots d'une question© Questio

Le wording : ce terme anglais désigne tout simplement le choix des mots ou le phrasé si vous préférez. L’enjeu est de rendre les questions claires et directement compréhensibles par tous les répondants. Pour y parvenir, suivez ces quelques règles fondamentales et surtout faites des tests !

La rédaction des questions est une tâche difficile car il s’agit d’être compris de la même façon par tous les répondants. Il faut donc opter pour la simplicité, et utiliser des termes appartenant au langage courant.

Pas de mot savant, pas de terme ésotérique, pas de jargon technique. Si un terme technique est indispensable, il est conseillé d’en donner une explication claire en accompagnement de la question.

Quelques règles fondamentales à respecter :

  • Privilégiez des mots courts : moins de 7 lettres chaque fois que possible.
  • Faites des phrases courtes : 7 mots en moyenne, 10 mots maximum (l’idéal est de pouvoir lire l’intégralité de la phrase en un seul coup d’œil).
  • Utilisez des mots et des phrases simples (cette règle prévaut sur la règle des 7 !).
  • Évitez les formes négatives ou interro-négatives, plus difficiles à appréhender et proscrivez absolument les doubles négations.Exemple (à ne surtout pas reproduire !) :

    Ne faut-il pas que la livraison ne soit pas payante ? Oui/Non

  • Évitez les adverbes tels que Souvent et Beaucoup dont la signification varie selon les individus. Remplacez-les par une formulation plus précise comme Tous les jours ou Plus de deux fois par semaine.
  • Enfin, veillez à n’aborder dans chaque question qu’un seul sujet à la fois.

En pratique, quand on n’est pas encore vraiment rôdé à cet exercice (et même si on l’est !), on rédige d’abord un premier jet sans se préoccuper de ces règles, puis on vérifie la longueur des mots et des phrases et on retravaille les questions si nécessaire.

Quand il y a un risque de méprise ou d’incompréhension, ne pas hésiter à fournir une brève explication. C’est très facile à faire avec le logiciel questionnaire-pro : vous pouvez la mettre entre parenthèses ou utiliser les précisions juste en-dessous du texte de la question.

Et souvenez-vous de l’essentiel : toujours tester le questionnaire avant de le publier sur votre site ou de le diffuser à la totalité de la population ciblée !

A propos de Françoise Lafont

Cofondatrice de Questio, éditeur du logiciel questionnaire-pro, je partage dans ce blog mes connaissances théoriques et pratiques dans le domaine des études, enquêtes et sondages en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 + = 24